Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 15:06
L'affiche du spectacle

L'affiche du spectacle

 

Le 12 septembre 2013 à 19 heures, le Vin Bleu (la troupe musicale des étudiants de notre département de langue et littérature françaises) a présenté son septième spectacle musical « L'histoire de Byon Gangsoé » 변강쇠전.

 

Les années précédentes, notre équipe avait joué les très célèbres comédies musicales « Roméo et Juliette » en 2007, puis « Notre Dame de Paris » en 2008, « Don Juan » en 2009 et « Le Passe Muraille » en 2010.

 

A partir de 2011, la troupe s'est essayée à des créations originales : elle a crée « Printemps Parfumé » (une adaptation du fameux pansori coréen « Le Chant de la fidèle Chunhyang ».

En 2012, ce fut « Trézène Mélodie » (crée en 1996, par Cécile Garcia-Fogel), une adaptation musicale de « Phèdre », la tragédie écrite par Jean-Baptiste Racine.

 

Et enfin, cette année, les étudiants du département de français ont joué « L'histoire de Byon Gangsoé ». La plupart des Coréens connaissent le titre de l’histoire, et ses personnages principaux sont des symboles culturels grivois. Cependant, peu de personnes connaissent réellement le récit et ses péripéties. Aussi, l’histoire a une réputation sulfureuse largement imméritée… Nous avons présenté un spectacle tout public évidemment.. entièrement en français et sous-titré en coréen. La représentation a duré 60 minutes devant un public enthousiaste d'environ 350 spectateurs : des étudiants, des professeurs et des lycéens venus de toute la ville. Nous les remercions d’être venus nombreux, ainsi que l’Institut Français de Corée pour son soutien financier à ce projet.

 

Le résumé de l'histoire

 

Une femme très célèbre pour sa beauté qu'on appelle Veuve Ong habite dans un petit village. Elle est victime d’une malédiction : tous les hommes qui l'approchent ou se marient avec elle décèdent. Elle est finalement chassée du village par les autres femmes.

 

La malédiction de la veuve Ong
La malédiction de la veuve Ong

La malédiction de la veuve Ong

Sur la route de l'exil, elle rencontre un vaurien nommé Byon Gangsoé. Le couple lubrique se marie immédiatement et part s'installer en ville. Cependant Byon Gangsoé est un feignant qui dépense tout l'argent du couple dans les bars. Finalement la Veuve Ong le convainc de partir vivre loin de ces tentations.

La rencontre avec Byon Gangsoé
La rencontre avec Byon Gangsoé

La rencontre avec Byon Gangsoé

Ils s'installent tout deux dans une vieille demeure isolée à la montagne. Byon Gangsoé doit sortir couper du bois pour chauffer la maisonnée. La paresse l'amène à déterrer et à brûler un Jangseung (une sorte de totem coréen, dieu tutélaire de village, qui le protège contre les esprits). Devant cet affront, le Grand Jangseung décide de punir l’impudent. Il lui inflige mille maladies pendant la nuit. Au final, Byon Gangsoé trépasse, non sans avoir lancé une malédiction supplémentaire sur la Veuve Ong : cette dernière devra le suivre dans l'au-delà, et Byon Gangsoé tuera tout homme qui oserait aborder son épouse.

Byon Gangsoé meurtByon Gangsoé meurt
Byon Gangsoé meurt

Byon Gangsoé meurt

Une fois de plus, Ong est veuve. Elle cherche alors des hommes qui pourraient aider à déplacer le cadavre de son mari, trop lourd pour elle. Plusieurs hommes meurent en touchant le corps de Byon Gangsoé. Alors plusieurs péripéties, il faudra finalement l'intervention chamanique d'une Mudang (sorcière) pour que l’esprit malin de Byon Gangsoé s’en aille...

De nouveaux prétendants arrivent
De nouveaux prétendants arriventDe nouveaux prétendants arrivent

De nouveaux prétendants arrivent

La Mudang les sauve tous (Photos Marcela Meidinger)La Mudang les sauve tous (Photos Marcela Meidinger)La Mudang les sauve tous (Photos Marcela Meidinger)
La Mudang les sauve tous (Photos Marcela Meidinger)

La Mudang les sauve tous (Photos Marcela Meidinger)

 

La préparation du spectacle

 

Le spectacle est d’abord né avec l’adaptation en livret théâtral du livre éponyme (paru en français aux éditions Zulma) par Michael Butzer. Puis, avec notre professeur Rodolphe Meidinger, ils ont sélectionné des chansons adaptées aux situations de l’histoire dans le répertoire musical français. Vers la fin du semestre de printemps, la troupe s’est constituée avec des étudiants intéressés pour participer au projet.

 

A partir de juillet, la troupe, Rodolphe Meidinger et Michael se sont d'abord réunis à l’université trois fois par semaine et ont répété 4~5 heures par jour. Au début, ils ont travaillé la prononciation et la traduction du livret pendant environ un mois, puis ils se sont concentrés sur le jeu dramatique et la danse, au fur et à mesure que la mise en scène prenait forme. Rodolphe et M. Cho ont été présents à partir de la fin du mois d'août, pour partager avec la troupe leur expérience en matière de théâtre et nous aider à finaliser le spectacle.

 

A la rentrée, en septembre, la troupe a répété avec ardeur tous les soirs de 6:30 à 10:00.

Les répétitions dans notre salle de cours (puis au sous-sol)Les répétitions dans notre salle de cours (puis au sous-sol)
Les répétitions dans notre salle de cours (puis au sous-sol)

Les répétitions dans notre salle de cours (puis au sous-sol)

 

 

Les acteurs et les techniciens

 

Il y avait quinze personnages, joués par 12 acteurs (dont seulement 4 garçons cette année).

 

Voici les personnages : Veuve Ong (Lee Jae-nam, Chae Ju-yeong), Byon Gangsoé (Park Ha-yeong), Kim Depdeuk (Kim Yeong-seong), le Grand Jangseung (Park Seul-ki), le docteur Yi (Ko Jeong-woo), la Mudang (Kim Chaerim), Madame Eom (Lee A-yeong), les saltimbanques (Jeong Da-hye, Kim Do-hee, Yoon Kang-hee) et leur chef Kibong (Park In-su). Certains comédiens ont joué plusieurs personnages durant le spectacle.

 

L'équipe technique était composée de six techniciens : l’assistante du metteur en scène (Kim Ye-won), une pianiste qui jouait en direct (Hong Hye-won), le traducteur pour les sous-titres (Lee Kwang-woo), une responsable projection vidéo (Cheon Hyeon-seo), les techniciens lumière (Lee Je-hyeok, Moon Woo-yeong) et notre metteur en scène (Lee Ha-neul).

Nous remercions également pour leur supervision nos professeurs Cho Man-soo, Rodolphe Meidinger et Michael Butzer.

La troupe acclamée par le public

La troupe acclamée par le public

 

 

Pourquoi ce spectacle musical?

 

L’objectif de notre équipe n’était pas seulement de créer un spectacle divertissant. Nous voulions aussi rechercher une harmonie entre les cultures coréennes et françaises, améliorer le niveau de français des participants et nous efforcer de créer un climat de bonne entente entre nous.

 

Nous avons choisi pour les costumes le Hanbok, costume traditionnel coréen. Ainsi, nous avons mélangé la culture occidentale (la forme du spectacle, la comédie musicale) et orientale (les costumes, un récit populaire classique de la Corée). En Corée, il n'y a guère de comédies musicales jouées avec des Hanbok. Alors, c'était intéressant que tous nos acteurs fussent habillés ainsi.

 

Nous avons interrogé une des actrices, Jeong Da-hye, pour connaître ses impressions sur ce projet.

Da-hye : « C'était vraiment une bonne expérience. Grâce à « L'histoire de Byon Gangsoé », mon désir d'étudier le français a grandi. Mais j’ai quelques regrets. Pendant les vacances d'été, il faisait trop chaud dans la salle où nous avons répété, parce que la climatisation ne marchait pas. C’était vraiment dur. Et puis certains rôles étaient un peu légers : par exemple, ceux de Do-hee et de Gang-hee. C'était un peu dommage. Quoi qu’il en soit, je n’oublierai pas cette aventure formidable. »

La photo de groupe

La photo de groupe

 

Nous allons représenter à nouveau ce spectacle le 28 novembre prochain à l’occasion du Festival de spectacles universitaires francophones. Il sera pour la première fois organisé à Cheongju, dans notre université. Nous accueillerons plusieurs troupes universitaires de la région, et présenteront nos créations en échangeant sur nos expériences.

 

En attendant voilà en vidéo quelques extraits du spectacle :

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Lee Gwangwoo, Kim Ye-Won - dans Campus
commenter cet article

Commentaires

Lee Gwangwoo 17/11/2013 14:03

Bonjour Genn,

Je suis Gwangwoo, un des deux auteurs de cette article.
Tout les étudiants essaient d'écrire de bons articles.En fait, c'est un peu difficile d'écrire en français mais je souhaite qu'avec le temps, notre niveau de français s’améliorera.
Merci d'avoir lu notre article. Continuez à suivre le blog.
Gwangwoo

genn 29/10/2013 15:25

article de haute qualité!

Kelly 28/10/2013 16:00

Bonjour,

Tout d'abord félicitation pour tout ce travail ! Je reconnais certaines chansons (telle "Une belle histoire" de Michel Fugain), elles ont beaucoup de charme avec l'accent coréen.
J'aime beaucoup "Notre Dame de Paris" et "Roméo et Juliette", ça m'aurait plu d'en voir des extraits aussi.
Existe-t-il une vidéo complète du spectacle ? Peut-être que je pourrais la visionner avec ma filleule coréenne.

Encore bravo,

Kelly

Dahye 12/11/2013 06:29

(Les rois du monde,c'est magnifique!!) Je les ai déjà regardées quand j'étais lycéenne. Notre troupe a présenté 《Roméo et Juliette》.
Malheureusement, les acteurs de l'article n'ont pas mis tout le spectacle en ligne, parce-que c'est trop long...Mais peut-être dans un prochain article, qui sait.... Nous rejouerons à la fin de novembre.
Je suis très désolée vous répondre trop tard...
Merci pour votre commentaire
Dahye

Dahye 12/11/2013 06:25

Bonjour Kelly!
Je m'appelle Dahye Jeong et j'étais une des actrices de la troupe pour ce spectacle. J'ai chanté Il y avait une ville et Les comediens. Je sais que certaines chansons de notre spectacle sont un peu inconnues en France. Donc c'était un peu dur pour nous de les comprendre.
Et moi aussi, j'adore 《Notre dame de Paris》(Garou!!Je l'aime) et《Roméo et Juliette》

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -