Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 16:31

 

 

Les âmes errantes de Corée du Nord

 

La Corée est aujourd’hui le seul pays au monde divisé de la sorte. Depuis l’époque de la 고난의 행군 dans les années 90 (qu’on peut traduire par « la marche de souffrance ») en Corée du Nord, beaucoup de fugitifs sont apparus au sud à cause de la famine. On appelle Kotjebi 꽃제비 les enfants pauvres et sans domicile de Corée du Nord. Le mot prend son origine du russe кочевье (« trimardeur » en français). A mesure que le nombre de réfugiés augmente, il devient nécessaire de s’intéresser à ce problème actuel en vue de l’unification future. Il y a eu récemment beaucoup de documentaires sur le processus d’évasion.

 

 

Une situation qui évolue

 

Depuis l'année dernière, les statistiques concernant les réfugiés ont changé. Ils sont 1509 à être arrivés en Corée du Sud en 2013. Le nombre de réfugiés a décru brusquement, depuis la prise de pouvoir de Kim Jeong-Eun l'année dernière.

Certains spécialistes pensent que le changement de politique du gouvernement de Kim Jeong-Eun donne de l’espoir aux habitants du Nord en augmentant la qualité de vie. Pour d'autres la cause de ce ralentissement est que les Coréens du Nord ont peur de s’adapter à la démocratie libérale et au régime de libre concurrence. Mais il y a toujours de nombreux évadés qui s'installent en Corée du Sud, alors une chaîne de télévision a produit un programme sur ce sujet.

Les statistiques des réfugiés nord-coréens, par année

Les statistiques des réfugiés nord-coréens, par année

 

 

« Nous allons nous rencontrer »

 

« Nous allons nous rencontrer » 이제 만나러 갑니다 est un programme de télévision intéressant. C’est un talk-show où des évadés du Nord sont invités. Ils décrivent la souffrance qu’ils vivent dans ce pays, la vie et la culture du Nord, les régions, etc. Parmi les invités spéciaux, il y a eu un ancien cadre de la fonction publique et aussi des gens du petit peuple. C’est pourquoi ce programme peut faire voir les diverses facettes de la Corée du Nord actuelle. Les invités partagent aussi de manière touchante le processus de leur évasion, la séparation avec leur famille.

Quelques images de "Nous allons nous rencontrer"Quelques images de "Nous allons nous rencontrer"

Quelques images de "Nous allons nous rencontrer"

 

 

Un long itinéraire de souffrance

 

L’évasion de Corée du Nord est un drame pour tous ces réfugiés. Les militaires nord-coréens tuent aussitôt d’un coup de fusil ceux qui tentent de fuir, s’ils sont retrouvés à la frontière. Néanmoins, ils essayent de traverser le fleuve Tumen ou Aplok au péril de leur vie pour atteindre la liberté. Ils se sauvent seuls ou se font aider par des passeurs contre de l’argent. Il y a des filières clandestines pour entrer en République de Corée.

Le trajet des réfugiés nord-coréens

Le trajet des réfugiés nord-coréens

 

La première route possible est celle–ci : après la chute du communisme en Mongolie en 1990, ils passent de Corée du Nord en Chine, puis par la Mongolie, avant d’arriver ici. Ils doivent alors marcher sans fin dans le désert jusqu’à trouver des militaires mongoliens. Il y a de grands risques de mourir à cause de la faim et de la soif dans ce désert. Un film, « The Crossing », est sorti à ce sujet en 2008. Il raconte le triste périple d’une famille de réfugiés.

Autre possibilité, ils passent par la Chine, le Viêt-Nam, le Laos, le Cambodge ou la Thaïlande à pied. Pourtant certains pays refusent de les aider, pour maintenir de bonnes relations diplomatiques avec la Corée du Nord. De temps en temps, les réfugiés doivent rejoindre les ambassades sud-coréennes pour éviter alors l’expulsion.

La dernière éventualité est de passer par la Russie et le Japon. Au début, les réfugiés travaillent en Russie comme bûcherons pour gagner de l’argent, puis déjouent la vigilance de la Corée du Nord pour obtenir leur liberté.

 

 

Entre la vie et la mort

 

S’ils se font rattraper par les militaires, ils doivent aller en prison à vie et ils y sont affreusement torturés. S’ils s’adressent aussi au mauvais passeur, ils peuvent se retrouver victimes du commerce illégal d’organes ou même en esclavage. Parmi les invités de cette émission, il y a des femmes qui ont cherché à s’évader de prison quelques fois en risquant leur vie. Cependant, la situation des réfugiés est de plus en plus sérieuse parce que les routes d’évasion se ferment progressivement. La Chine et certains pays d’Asie du Sud-Est sont en train de refuser de les accueillir sur leur territoire à cause des demandes de la Corée du Nord.

Et aussi, s’ils peuvent finalement arriver en Corée du Sud, ils feront face à un autre grand obstacle : s’adapter au capitalisme et survivre dans notre société actuelle, où la compétition est très forte. Par exemple, les entreprises au Sud évitent sciemment d’employer des réfugiés pour ne pas faire mauvais effet sur les clients. Dans le cas des enfants, ils peuvent être frappés d’ostracisme par les autres enfants. Mais heureusement, il y a plus de réfugiés qui réussissent à bien s’adapter en Corée du Sud que d’échecs.

Les prisons nord-coréennesLes prisons nord-coréennes

Les prisons nord-coréennes

 

 

La signification de l'émission

 

Ce programme « Nous allons nous rencontrer» a reçu une récompense du ministère de l’unification. Ce dernier a déclaré qu'il aborde de manière novatrice la problématique Nord-Sud.

L'émission a pour objectif principal de permettre aux Sud-Coréens de se familiariser avec la Corée du Nord et aussi d’offrir du réconfort aux familles séparées. Il permet de caresser un grand espoir pour une future réunification du pays.


Nous continuerons à vous parler des réfugiés nord-coréens dans un prochain article....

La cérémonie de remise du prix et le drapeau de l'unificationLa cérémonie de remise du prix et le drapeau de l'unification

La cérémonie de remise du prix et le drapeau de l'unification

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Lee Geun-Ju, Ju Do-Eun - dans Air du temps
commenter cet article

Commentaires

isabelle 07/06/2016 19:07

Bonjour !
Félicitations pour votre rédaction.
Je pense qu'il y a une erreur dans la légende des photos du paragraphe "entre la vie et la mort". Ne s'agit-il pas de prisons chinoises ?
Sincèrement,
isabelle.

En français s'il vous plaît 15/06/2016 08:19

Bonjour, Isabelle. Je m'appelle Jang Yunjung et je suis étudiante en troisième année.

Si, je suis d'accord avec vous sur ce point. Parce que je n'ai pas écrit cet article, je ne peux pas être sûre, mais je crois que les gens sur la photo à droite sont Chinois parce que leur apparence est différente des gens sur la photo à gauche.

Je vous remercie d'avoir remarqué cette erreur : )
Bonne journée !

Elisabeth 31/10/2013 21:59

Bonjour !

Merci pour votre réponse. J'attends le prochain article sur le sujet avec impatience.

Quant à l'allusion à Elizabeth Bennet, l'héroine de Pride & Prejudice, vous ne pourriez me faire plus plaisir car je suis une grand fan de Jane Austen. Je connais tous les livres, les films, les dramas... :)

Bonne continuation.

Elisabeth

Geunju 05/11/2013 13:42

Bonjour, Elisabeth !

Moi aussi, j’ai lu des livres intéressants de Jane Austen. Parmi les oeuvres d’Austen, je préfère « Orgueil et préjugés ». Et puis, il y a quelques années, j’ai regardé par hasard un drama qui s’appelle « Lost in Austen » de la BBC. C’était très amusant qu’une lectrice (l’héroïne) entre dans le livre et à la fin, elle est y restée heureuse avec Darcy.

Mais j’adore aussi des auteurs français comme Guillaume Musso et Françoise Sagan : « L’appel de l’ange » ou « Aimez-vous Brahms ». Je voudrais tenter un jour de lire ces deux livres en français.

Encore merci de votre commentaire et de votre intêret pour notre blog :)

À bientôt!

Elisabeth 26/10/2013 22:44

Bonsoir tout le monde !

Merci pour ce nouvel article.
Les récits concernant les coréens du nord sont toujours très bouleversants. Il est difficile d'imaginer qu'à côté de votre pays qui nous fait tant rêver se trouve l'état le plus fermé du monde avec des conditions de vies si terribles.
Petites questions : Comment sont accueillis les réfugiés par la majorité des coréens ? Est-ce que vous vous sentez tous concernés par les conditions des coréens du nord ? Souhaitez-vous tous la réunification ?

Bonne continuation.

Elisabeth

Geunju 31/10/2013 04:58

Bonjour Elisabeth !


Merci de votre intêret et de vos questions sur le sujet des réfugiés nord-coréens:) Il me sembleque votre nom est également celui de l’héroïne du livre « Orgueil et préjugés ». Est-ce que vousconnaissez ce roman ?

En tout cas, personnellement je pense qu’il est nécessaire de réunifier la Corée. D’un point de vue économique, l’unification serait un bénéfice car la Corée du Nord a plus de resources souterraines que le Sud et on peut aussi construire des voies ferroviaires pour la Russie-la Corée etc. Et puis pour les familles séparées, c’est aussi une situation douloureuse. Autrefois, la plupart des adultes étaient favorables à la réunification parce qu’il y avait beaucoup de familles avec des membres « coincés » au Nord. Cependant aujourd’hui, le nombre des gens souhaitant la réunification baisse petit à petit à cause des éléments de conflit entre le Nord et le Sud (attaques de navires de guerre, changements successifs de politiques etc).
Enfin, Andrée et Suk-in vont écrire un article sur l’accueil de réfugiés nord-coréens au Sud. Il sera publié sur le blog courant de semaine prochaine. Attendez jusque là s’il vous plaît :)

Bonne journée et continuez à vous intéresser à nos articles !

Christine 25/10/2013 11:54

Merci pour cet article, cela nous rappelle que la Corée c'est aussi un pays divisé et qu'il y a des personnes qui souffrent.....
C'est un tel contraste entre le nord et le sud ..... Ce qu'i s'y passe est même choquant pour ma part, on parle d'êtres humains !!

Do-Eun 30/10/2013 08:56

Bonjour, Christine! Je suis Do-Eun. Merci de votre réponse et de votre intérêt pour notre article. En Corée du Sud, il y a de nombreuses personnes qui ont encore de la famille en Corée du Nord. C'est très triste et c'est la raison principale pour laquelle nous devons réunifier le pays. Un nouvel article sur la Corée du Nord et les réfugiés va être publié sur le blog la semaine prochaine. Continuez à visiter le blog et à lire nos articles, et surtout nous laisser commentaires. À bientôt!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -