Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 01:03

Nous allons vous présenter un film familial. La mention attribuée à ce film par les spectateurs coréens est de 9.3/10. C'est un excellent score!

La plus belle séparation du monde

Ce film est sorti le 20 avril 2011. Il a été tourné à partir d'une série télévisée en quatre épisodes de 1996. Lors du baccalauréat blanc en juillet 2013, une partie de son histoire a fait l'objet de la dernière question d'un sujet de lecture en langue coréenne. C'est pourquoi ce film, qui est revenu sur les grands écrans, touchent les lycéens.

Le réalisateur de ce film est Min Kyu-dong. Il a fait des films de multiples genres, par exemple, Histoire terrible - film d'horreur, Recherche de Kim Jongwook - film d’amour, Le minister traître - film érotique, etc.

C’est l’histoire d’une femme qui se sacrifie pour sa famille. Dans ce drame familial, on montre l’importance de la famille.

Jung Cheol, le père est pris par son travail à l'hôpital et il est très fatigué. C'est la figurev même du patriarche.

La grand-mère agit comme un enfant à cause de la démence.

Kim Inhee, la mère est femme au foyer. Elle se sacrifie toujours pour sa famille. Elle aide sa belle-mère démente et elle prend soin de son mari et de ses enfants.

Jung Yeonsu, la fille aînée, est toujours occupée et elle a une relation adultère avec un homme marié.

Jung Jeongsu, le fils cadet, est sans travail. Il ne pense qu’à sa petite copine.

Kim Geundeok, un oncle maternel, est un joueur passionné qui se livre à des débauches en fréquentant beaucoup de femmes.

Finalement, c'est une famille aux moeurs douteuses.

Un jour, la mère, souffrant d'un problème d'urine, passe un examen médical et le résultat du diagnostic est un cancer de l'utérus. Le père apprend la nouvelle sans que sa femme le sache, et ne lui révèle rien de la gravité de la maladie. Désolé par son indifférence et il ment à sa femme en disant que sa maladie n'est pas grave.

Mais, à cause des souffrances et de ses crachements de sang, la mère se rend compte qu'elle est atteinte d'un cancer. Comme d'habitude, la famille ne sait rien et elle est indifférente à la mère. Pour comble d'infortune, la grand-mère folle fatigue la pauvre femme. Mais, à partir du moment où la famille apprends la maladie de la mère, ses membres changent progressivement. La fille se sépare de l'homme marié et le père soigne sa femme avec tendresse.

La grand-mère console la mère dans les moments où elle revient à elle. L'oncle maternel libertin quitte le jeu et se met au travail. Enfin, ils deviennent une vraie famille. Le père et la mère se préparent à déménager dans une nouvelle maison dont rêve la mère malade.

Sur la vidéo ci-dessus, vous pouvez voir une scène excellente de ce film. C'est un dialogue entre la mère et le père. La mère demande à son époux : "Si je meurs, est-ce que je vais te manquer?

 

Ce film est le plus triste parmi les films que nous avons vu jusqu'à maintenant. Donc, nous vous le recommandons, si vous voulez voir une histoire affligeante et familiale. Vous reconnaîtrez, comme nous, que la famille est précieuse.

(Cet article a été rédigé par des étudiants du Cours du français par la vidéo de la professeur Marcela Meidinger)

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Park Seunghee,Yeon Suhyeon - dans Atelier de français Télévision et Cinéma
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -