Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 00:09

Depuis 2001, une troupe présente et théâtralise régulièrement des pièces. Elle a commencé avec le désir de révéler un monde artistique international unique et d’informer sur la culture francophone qui est en situation minoritaire et qui n’a pas vraiment de place en Corée.

Théâtre-Francophonies est une compagnie de théâtre francophone coréenne fondée officiellement en 2009. Cette compagnie cherche des pièces de théâtre francophone peu connues puis elle les traduit en coréen, les publie et les représente sur scène pour les présenter au public Coréen. Depuis sa fondation, cette troupe fait des efforts pour communiquer avec les spectateurs, pour stimuler les échanges culturels entre la Corée et la Francophonie. C’est pourquoi elle propose toujours des sous-titres français dans ses pièces. En présentant des spectacles récents, la compagnie informe et sensibilise le public coréen sur les tendances du théâtre francophone. A chaque nouvelle pièce, la troupe de comédiens change. Et de temps en temps, ce théâtre auditionne certaines personnes ordinaires qui veulent participer à ces spectacles.

Dans cette compagnie, il y a deux femmes importantes. Depuis vingt ans, elles traduisent ensemble des pièces coréennes en français. Il s’agit de Lim Hye-kyung et Cathy Rapin. La première est professeure à l’Université pour femmes de Sookmyeong, elle est également traductrice et dramaturge. Elle occupe la fonction de représentante de la compagnie. Et puis, Cathy Rapin est professeure à l'Université des Études Étrangères de Corée, elle est aussi metteure en scène et traductrice. C’est sans doute la personne qui a introduit le plus de pièces de théâtre coréen en France. Par ailleurs, elles ont gagné, en commun, le prix de Traduction de la Littérature Coréenne en 2003.

De gauche à droite : Lim Hye-kyung et Cathy Rapin (via Théâtre-Francophonies)

De gauche à droite : Lim Hye-kyung et Cathy Rapin (via Théâtre-Francophonies)

Cette année, du 16 mars au 3 avril 2016, Théâtre-Francophonies a joué « La réunification des deux Corées » (sous-titre : L’amour ne suffit pas) dans le cadre des célébrations de l’année France-Corée. Cette pièce de théâtre qui est une œuvre de Joël Pommerat, auteur dramatique-metteur en scène français, a été jouée pour la première fois en France, en 2013. Ce spectacle est aussi la 10ème pièce depuis la création de Théâtre-Francophonies. Cathy Rapin en a fait la mise en scène et, Lim Hye-kyung s’est chargée de la traduction. Enfin, six acteurs ont joué les 20 épisodes de ce spectacle pendant deux heures.

Quelques traductions de Cathy Rapin
Quelques traductions de Cathy Rapin
Quelques traductions de Cathy Rapin

Quelques traductions de Cathy Rapin

Il y a le mot « Corée » dans le titre de ce spectacle, mais le contenu n’est pas un récit coréen. Ce spectacle a pour sujet l’amour en général et constitue une étude sur les relations amoureuses. Enfin, il traite finement quatre thèmes liés à l’amour, il s’agit de la rencontre, des adieux, de la séparation et de l’union. Tout est fait, sur le ton de l’humour, de la satire, de l’ironie et de la dérision. Ce spectacle a remporté beaucoup de prix en France, en 2013 : « le prix Beaumarchais », « le prix du plus grand écrivain du Figaro », « le premier prix du syndicat de la critique », etc.

Les affiches de « La réunification des deux Corées »

Les affiches de « La réunification des deux Corées »

En outre, la compagnie est aussi à l’origine de « Jeux de scène (2014) », « Juste la fin du monde (2013) » et « J’étais dans la maison et j’attendais que la pluie vienne (2012) ». Théâtre-Francophonies, qui présente des œuvres francophones contemporaines, voudrait constituer un espace d’échanges culturels et internationaux par la représentation d’œuvres récentes d'auteurs dramatiques français.

De gauche à droite : ses pièces en 2014 - 2012

De gauche à droite : ses pièces en 2014 - 2012

Grâce à ces activités le Théâtre-Francophonies joue un grand rôle dans l’activation de la communication culturelle et artistique à travers ces pièces, car elles touchent les sentiments des spectateurs et en réveillent l’affectivité émoussée. Personnellement nous souhaitons que cette compagnie et son action deviennent connues, afin que les francophones ou les apprenants de français en Corée leur donnent beaucoup d’affections et d’encouragements.

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Soyoung Kim, Yunjung Jang et Jieun Shin - dans Air du temps
commenter cet article

Commentaires

nguetsa 31/08/2017 17:14

bonjour je suis en contact avec l'ambassade de corée au cameroun et je suis le promoteur de "scènes de femmes" un programme de formation de femmes à la mise en scène théâtrale. nous sommes à notre 2e edition et souhaiterions travailler avec professionnelle coréenne du théâtre.
est ce possible d'entrée en contact avec Lim Hye-kyung, oub toute autre personne svp?
merci
notre site : www.emintha.com email : emintha@yahoo.fr

En français s'il vous plaît 26/09/2017 10:16

Malheureusement les étudiants qui ont écrit cet article ont fini leurs études ... je ne saurais répondre à leur place ...

sarah 07/08/2016 23:28

Bonjour ,svp j'ai quelques questions à propos de la médecine en Corée du sud , est ce que vous pourrez me communiquer votre adresse mail pour avoir des informations sur ce sujet . Remerciements

HEURTAUX EDITH 06/08/2016 01:27

Bonjour, 

j’ai écrit une piéce de théâtre d’un genre tragicomique. ELLE   DURE ENVIRON 1HEURE 30. COMPOSEE DE 6 PERSONNAGES MASCULINS.
TROIS SEULEMENT AU MAXIMUM SONT PRESENTS SUR SCENE A LA FOIS;.C EST QUASIMENT UN HUIS CLOS.
I’ACTION SE DEROULE A NEW YORK. DANS UN HOTEL MINABLE, LE PATRON S ENTRETIENT AVEC SON EMPLOYE.
IL LUI DEMANDE DE MONTER UN THE DANS SA CHAMBRE.A SA FEMME, CAR FATIGUEE DIT- IL ELLE NE VIENDRA PAS AUJOURD’HUI.
L’EMPLOYE REFUSE. IL SAIT QUE SON MARI L ‘ASSASSINEE PUISQU IL EST SON AMANT. POUR VENDRE L 'HOTEL ET NE PAS PARTAGER L'  ARGENT.
LE PATRON CHERCHE UN COUPABLE POUR LE FAIRE PRENDRE SUR L FAIT.
L EMPLOYE REFUSE.CAR IL L" A  A SON TOUR, ASSASSINE EN LUI VERSANT
 PLUSIEURS BIERES EMPOISONNEES.
A LA FIN.iL  AVOUE  A SON PATRON, L’AVOIR ASSASSINE ET LUI DEVERSE SA HAINE PNDANT QU IL JOUIT DE LE VOIR AGONISER. ET LUI APPREND QU 'IL EST L AMANT DE SA FEMME
LE PATRON MOURANT TIRE SUR SON EMPLOYE
L ANGE DE LA MORT PARAIT POUR EMPORTER LES CADAVRES
LA PIECE EST ENTRECOUPEE D 'UNE LONGUE SCENE DANS LAQUELLE DEUX CLIENTS DE RENCONTRENT . LE PREMIER. JOURNALISTE DEFEND LE JOURNALISME AVECUN DISOURS QUI EN REALITE EST  UNE DIATRIBE.
 LE DEUXIEME L ANGE DE LA MORT PARAIT POUR CHERCHER SES CADAVRES. IL A L ALLURE D UN AVIATEUR. S ENSUIT UN DISCOURS ICONOCLASTE SUR LE DESTIN, DIEU ,LA RELIGION ET LES MORTS ACCIDENTELLES.

JE CHERCHE UNE TROUPE DE THEATRE SUSCEPTIBLE DE LA JOUER. JE L' OFFRE GRACIEUSEMENT.
SI VOUS EN CONNAISSEZ OU POUVEZ EN CONTACTER UNE  EN CE SENS, JE VOUS LA FERAI PARVENIR BIEN VOLONTIERS
MERCI/ CORDIALEMNT
YLANG/EDITH  HEURTAUX.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -