Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 19:08

 

 

L’écologie est devenue l'un des plus importants problèmes de la société contemporaine. La majorité des pays développés mènent une politique écologique active et la Corée du Sud n’est pas une exception. Elle connaît de nombreux problèmes environnementaux et essaie de trouver des solutions optimales pour les résoudre.

 

Tout d’abord, le problème de la pollution des mers me semble important. Les causes les plus graves sont le déversement du pétrole, des produits pétroliers et industriels dans la mer.

 

Les «accidents de transports maritimes» causent les désastres les plus graves. Par exemple, en 2007 l'accident entre un pétrolier et une barge, qui s’est passé au large de la côte ouest du pays, dans le district de Taean de la province du Chungcheong du Sud, a provoqué le déversement de plus de 12 000 tonnes de pétrole brut. Heureusement, tout a été nettoyé grâce aux efforts de plus de 960 000 volontaires. 

 

http://ojsfile.ohmynews.com/STD_IMG_FILE/2015/1208/IE001901658_STD.jpg

http://ojsfile.ohmynews.com/STD_IMG_FILE/2015/1208/IE001901658_STD.jpg

Une autre cause de pollution provient du déversement de pétrole lors de l’embarquement et du déchargement des navires-citernes. Par exemple, en 2010 une grande quantité du pétrole s’est déversée accidentellement près de Daesan, une petite cité portuaire rattachée à la ville de Seosan (province du Chungcheong du Sud).

http://t1.daumcdn.net/news/201001/20/yonhap/20100120074615567.jpg

http://t1.daumcdn.net/news/201001/20/yonhap/20100120074615567.jpg

 

Tant qu’on continue à transporter du pétrole, les accidents de ce type auront lieu.

 

Les déchets industriels font aussi partie des causes de la pollution des mers en Corée du Sud. Le développement de l’activité économique coréenne augmente la production des déchets à traiter. Le gouvernement élabore des projets généraux qui contiennent différentes mesures pour minimiser la quantité des matières polluantes qui entrent dans la mer. Par exemple, les entreprises industrielles sont incitées à produire moins de déchets polluants sous peine de payer au gouvernement une amende. Cette dernière est utilisée pour le traitement de ces déchets.

 

De plus, la Corée du Sud participe au Plan d'action pour la protection, la gestion et le développement du milieu marin et des zones côtières nord-ouest du Pacifique (NOWPAP) du Centre régional de lutte contre la pollution marine en cas d'urgence (MERRAC). Les pays-participants de cet accord intergouvernemental sont la Russie, la Corée du Sud, le Japon et la Chine. Au cours de ces réunions, les experts échangent des idées et des informations sur les réalisations à propos de l’accumulation des forces et l'accroissement des moyens de la réaction aux catastrophes écologiques. Ces experts précisent aussi le format de coopération internationale, parce que les accidents maritimes nécessitent une approche complexe. Ainsi, la dix-neuvième réunion MERRAC NOWPAP a eu lieu à Jeju cette année du 31 mai au 3 juin.

 

Le deuxième problème environnemental est celui de la biodiversité. La Corée du Sud élabore de nombreux projets pour la protection, la préservation et le développement de la biodiversité. Par exemple, actuellement, elle développe et modernise à grande vitesse des jardins botaniques. En particulier, il s’agit des arboretums, comme celui de la zone démilitarisée dont la biodiversité est très riche. Ici, on construit des bases de recherche pour la conservation durable des écosystèmes forestiers.

http://www.forest.go.kr/newkfsweb/cmm/fms/getImage.do?atchFileId=FILE_000000000692751&fileSn=0

http://www.forest.go.kr/newkfsweb/cmm/fms/getImage.do?atchFileId=FILE_000000000692751&fileSn=0

Pourtant, certaines activités en Corée sont contraires à ce principe de préservation de la nature. Par exemple, actuellement, le groupe industriel Daewoo construit le plus grand barrage marémotrice au monde prés de l’île Kanghwa. Les travaux seront finis en 2017. Cela permettra d’économiser des ressources en combustible mais aura  un impact négatif sur les écosystèmes.

http://cphoto.asiae.co.kr/listimglink/6/2010071914520433053_2.jpg

http://cphoto.asiae.co.kr/listimglink/6/2010071914520433053_2.jpg

Enfin, la gestion de la grande quantité des déchets (ménagers et industriels) est à l’ordre du jour. La Corée du Sud comprend nettement la nécessité du recyclage des déchets. La deuxième vie des déchets permet d’économiser une quantité considérable de matières premières et d’énergie. C’est sans doute pourquoi le système sévère du tri des déchets ménagers fonctionne dans la péninsule. Les déchets sont divisés selon les matières recyclables (par exemple verre, plastique, métal, papier, plastique, polystyrène etc.) et même les restes alimentaires. 

 

http://www.gjdream.com/v2/files/board/1247796655.jpg http://cfile25.uf.tistory.com/image/247AC84F5445CA172BFFC4http://www.gjdream.com/v2/files/board/1247796655.jpg http://cfile25.uf.tistory.com/image/247AC84F5445CA172BFFC4

http://www.gjdream.com/v2/files/board/1247796655.jpg http://cfile25.uf.tistory.com/image/247AC84F5445CA172BFFC4

Le gouvernement a introduit des mesures d’incitations économiques aux entreprises qui se sont engagées dans l'élimination et le recyclage des déchets.

 

D’autre part, tous ces efforts n’apportent pas les résultats attendus parce que le problème de la surproduction d’emballages continue à exister en Corée.

 

Pourtant, quoi qu’il en soit, le gouvernement coréen tâche de développer la conscience écologique des gens et d’éveiller l’intérêt du peuple à la consommation responsable. Mais il ne peut pas lui-même assurer la protection de l’environnement. Les efforts collectifs de la population, des entreprises industrielles et des organismes gouvernementaux.

 

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Darya Samusenka - dans Air du temps
commenter cet article

Commentaires

laurence 27/10/2016 13:08

Bonjour,
Ces derniers articles sur l'écologie et le tri sélectif des déchets sont vraiment intéressants et très bien écrits . A A quel stade d'apprentissage du français êtes vous ?
La maitrise de la langue française est remarquable.
Merci
laurence

En français s'il vous plaît 23/11/2016 07:43

Bonjour, Laurence!

Excusez-moi pour ma réponse tardive :)

Si-nae apprend le français environ 5 ans,moi - 14 ans, mais, bien sûr, notre professeur corrige nos articles. Un grand merci à lui :)

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -