Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 14:53

Une catastrophe est arrivée en Corée. En fait, la plupart des coréens croyaient que la présidente, Park Geun Hye, prendrait beaucoup de mesures politiques en leur faveur, qu'elle travaillerait avec passion pour notre pays et qu’elle le développerait. Cependant, ils se sont sentis trahi par la présidente en qui ils croyaient. Elle était au centre d’une histoire de corruption.

Park Geun Hye était manipulée par son amie, Choi Soon-Sil. Celle-ci a donné l’ordre à la présidente de collecter des fonds, soit environ 62 000 000 d'euros à des entreprises pour créer une nouvelle fondation et elle lui a donné des documents secrets. En plus, elles ont essayé de contrôler la liberté de la presse. Leur entourage et elles-mêmes ont accumulé des richesses par des moyens malhonnêtes en utilisant les impôts. Le fait que la présidente ait fait plein de mauvaises choses est inacceptable.

 

A gauche Choi Soon Sil, à droite Park Geun Hye

A gauche Choi Soon Sil, à droite Park Geun Hye

C’est les raisons pour lesquelles beaucoup de monde ont manifesté contre sa corruption. Le 29 octobre 2016, la première "Révolution des bougies" s’est tenue à la place de Gwanghwamun pour limoger Park Geun Hye.
Elle est appelée ainsi parce que des centaines de milliers de personnes ont amené des chandelles pour exprimer leur mécontentement et leur espoir de manière pacifique.
 

La place de Gwanghwamun est au coeur de Séoul, elle est située devant le palais Gyeongbok, entre la statue du roi Séjong et celle du général Yi Sun-sin. D’habitude, le peuple s’y rassemble pour exprimer son opinion contre le gouvernement. Cette place symbolise la démocratie.

 

Le peuple s'est réuni sur la place de Gwanghwamun tous les samedi après cette première manifestation.

Le 3 décembre 2016, le Parlement a présenté une motion de censure contre la présidente.

Cependant, le peuple ne s’est pas arrêté aux veillées aux chandelles. Les citoyens ont marché de la place de Gwanghwamun jusqu'au bâtiment du Conseil Constitutionnel. Ainsi, les manifestants ont montré leur volonté de surveiller le processus de jugement. Quatre-vingt-douze jours plus tard, le Conseil Constitutionnel a destitué Park Geun Hye.

Le 27 mars 2017, le ministère public a lancé un mandat d'arrêt contre l’ancienne présidente Park Geun Hye. Elle a été mise en examen, puis, incarcérée à la maison d’arrêt de Séoul le 31 mars. Actuellement, le parquet est en train de mener une enquête et la jugera bientôt.

Bien que la plupart des gens soient contre Park Geun Hye, certaines personnes la soutiennent. C’est pour cela que des manifestations se tiennent également contre la détention de Park Geun Hye.

Etant donné qu’il y a eu un problème avec le mandat de cette présidente, il faut être vigilant quant au choix du prochain président. C’est pour cela que les coréens doivent s’intéresser plus à la politique afin que ce genre de problème n’arrive plus à l’avenir.   

A travers ce scandale, tout le monde sans distinction d’âge ou de genre est amené à s’intéresser à la politique. De plus, les politiciens doivent réaliser que la majorité de la nation s'inquiète des élections et est attentive à la possible corruption du monde politique.

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Yeonsu Chu, Minkyoung Yang, Inhye Bae - dans Air du temps
commenter cet article

Commentaires

laurence 27/04/2017 20:34

bonjour,
il est difficile de suivre les évènements politiques en Corée depuis la France, donc merci pour ce résumé des évènements de ces derniers mois.
Quand auront lieu les prochaines élections ?

laurence

En français s'il vous plaît 06/05/2017 01:17

Bonjour Laurence,
Nous avons un long week-end de repos ... aussi les étudiants ne vont pas avoir le temps de répondre ...
Les prochaines élections sont ce mardi ...
Bonne journée
Rodolphe

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -