Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 15:54

Okja (옥자), le nouveau film du réalisateur coréen Bong Joon-ho, a été présenté en Compétition au 70ème Festival de Cannes. Bong Joon-ho a déclaré à propos du sujet du film : « Nous ressentons du plaisir et de la douleur de vivre dans un monde capitaliste. Nous nous sentons parfois stressés et fatigués. J’ai fait ce film pour démontrer que les animaux aussi ressentaient la même chose».

Okja est une histoire d’amitié entre une petite Coréenne, Mija, et un supercochon nommé Okja. Et en même temps, ce film traite de la douleur des animaux dans la société capitaliste.

Une multinationale américaine, Mirando, a développé le projet de modifier les gènes des organismes afin de créer des supercochons pour trouver une solution au problème alimentaire. Dix ans plus tard, Mija qui vit dans les montagnes sud-coréennes avec son grand-père et sa meilleure amie Okja, le fameux supercochon. Un jour Mirando, qui  leur a confié Okja, veut récupérer le supercochon pour finaliser le projet à New-York. Mais ce n’est pas du goût de Mija, qui décide de tout faire pour sauver son amie Okja.

okja trailer

 Le film Okja n’a pas seulement attiré l’attention du public en raison de l’originalité du scénario mais aussi à cause de la façon dont le film a été distribué. En effet, ce film n’est pas seulement accessible dans les salles de cinéma mais sur Netflix, une entreprise américaine de plateforme de vidéo qui fonctionne par abonnement. Tandis que la plupart des films actuels sortent d’abord au cinéma avant d’être proposés en VàD (vidéo à la demande, VOD) à la télévision, Okja est sorti simultanément sur ces deux canaux de distribution.

Pourquoi le réalisateur Bong Joon-ho s’est-il associé avec Netflix?

Son film ne rentrait pas dans les éléments qu’aiment produire les studios coréens. C’est pourquoi il n’a jamais été proposé aux investisseurs coréens. Bong Joon-ho est allé voir les investisseurs américains. Mais ceux des studios progressifs américains qui poursuivent les films uniques ont hésité à cause du budget. Et ceux des grands studios traditionnels américains ont aussi hésité à cause des scènes choquantes comme la scène d’abattage et la scène de croisement forcé. Netflix a seulement proposé au réalisateur d’Okja de soutenir le budget nécessaire de son film (ce budget est estimé à quelques 50 millions de dollars). Cette entreprise lui a permis de tourner son scénario concrètement en utilisant le graphisme par ordinateur sans souci de budget.

« Ceux à qui j'ai présenté le scénario n'en ont pas voulu, Netflix l'a accepté et m'a offert un soutien total. Ils ne m'ont pas mis la pression. C'était une expérience merveilleuse » a t-il dit, lors de la présentation d’Okja à Cannes. 

Polémique autour du film Okja

Okja sortira le 28 juin sur de nombreux écrans en Corée, le même jour que sa mise en ligne sur Netflix. On pourra aussi le voir aux États-Unis et en Angleterre, mais pas en France, puisque la législation française interdit la simultanéité de la sortie au cinéma et de la diffusion en ligne. C’est pour cela que ce film est devenu l’objet d’un débat controversé au Festival de Cannes.

Des cinéastes ont affirmé que le fait de la projection simultanée au cinéma et en ligne pourrait mettre en péril le processus de distribution filmique et le marché du cinéma. Pour cette raison, CJ CGV, une des salles de spectacle très connues en Corée, a également décidé de ne pas projeter ce film provisoirement.

En tout cas, cet événement a provoqué de vives réactions de la part des cinéastes.

Polémique autour du film Okja

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Jae-yeong KIM, Yumi Choe, Yeonsu Chu - dans Air du temps Télévision et Cinéma
commenter cet article

Commentaires

Faustine 15/06/2017 08:32

Merci pour l'explication claire de ce scandale ! En tout cas ce film semble avoir une histoire merveilleuse et je serais ravie de le regarder ^^

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -