Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 15:50
------2-586.jpg

En Corée, beaucoup de lycéens passent un examen pour entrer dans l'université de leur choix. Cet examen s'appelle "Evaluation de la Capacité d'Etude pour les Universités."(En Coréen
대학수학능력평가시험, alors on l'appelle, plus court Sou-Neung (수능). C'est comme le baccalauréat, il a lieu une fois par an. Beaucoup d'étudiants passent deux fois un examen blanc avant de tenter le Sou-Neung. Cet examen a été crée en 1994. Cette année le mercredi 15 novembre dernier, c'était la quatorzième édition. En général, les lycéens travaillent beaucoup  pour avoir de bonnes notes. Si les candidats n'obtiennent pas de bonnes notes, ils peuvent repasser l'examen. Le Sou-Neung est très important pour les étudiants qui veulent entrer dans une bonne université. Mais c'est aussi un évènement important pour tout le monde.

SL702010.JPG

SL702032.JPG

 Le matin où se passe l'examen de Sou-Neung, les gens commencent leur travail une heure plus tard pour que les élèves ne soient pas bloqués dans la circulation et soient à l'heure pour l'examen. Le matin, devant les lieux où les candidats passent cet examen. Il y a beaucoup de monde qui vient. Ce sont les familles, les professeurs et les amis qui viennent. Et ils offrent aux candidats du thé, du chocolat...etc. pour les encourager. Ces temps-ci, les candidats n'ont pas le droit de porter leur portable, leur radio, ou mp3...etc. quand ils sont en train de passer l'examen dans les salles, pour empê
cher les tricheries. 

*Des cadeaux intéressants pour les candidats* 

------.jpg

Les amis, la famille des candidats préparent des cadeaux pour les candidats quelques semaines avant l'examen du Sou-Neung. Certains cadeaux ont une signification. Par exemple, (Yeot) et 찹쌀떡(Chapsal-dduck) sont des cadeaux plus communs pour candidats. (Yeot) est comme des bonbons de France, mais c'est plus collant que les bonbons. Et 찹쌀떡(Chapsal-dduck) est une sorte de gâteau de riz très collant. Quand on mange (Yeot) et 찹쌀떡(Chapsal-dduck), on en a plein la bouche et cela devient gluant. On exprime ça par le mot 붙다 qui est un homonyme de réussite aux examens. Il y a d’autres cadeaux intéressants, comme le papier de toilette et la fourchette. Quand on utilise le papier de toilette, on doit le dérouler. Et quand on mange, on poignarde ce qu'on mange avec la fourchette. Les homonymes des mots « dérouler » et « poignarder », signifient aussi qu'on va bien réussir l'examen et bien choisir les sujets d'examen. 

 


*Reportage* 
Nous avons rencontrés une étrangère devant un lycée où les candidats passaient cet examen. Alors, nous avons fait un petit reportage :
A: « Bonjour! Madame. Il y a beaucoup de monde pour encourager les candidats. Qu'est-ce que vous pensez de cette situation?
B: C'est très très impressionnant. Je viens d'Australie. On ne voit jamais cette situation dans mon pays.
A: Ah...J'ai compris. Car, il est 7h du matin.
B: Oui~. Alors, je m'étonne beaucoup! C’est très intéressant.
A: Est-ce que vous connaissez un candidat qui passe l'examen aujourd'hui?
B: Oui. Le fils d’une amie, il va passer l'examen dans quelques heures. La mère du garçon a fait beaucoup de prière depuis 3 mois.
A:J'espère qu'il aura de bonnes notes, merci beaucoup. Passez une bonne journée!
 
 

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Yeon-su, Mi-na, JI-min - dans Patrimoine et Traditions
commenter cet article

Commentaires

Xav 21/12/2007 18:25

Bonjour.Merci pour cet article.Le bacchalauréat en Corée serait beaucoup important que celui en France.Est-ce que le coix de l'Université dépend uniquement de cet examen final ou est-ce qu'il dépend aussi des autres examens de l'année, voire (comme parfois en France) des 2 dernières années?Il paraît qu'après, en Université, les étudiants ne travaillent pas beaucoup ^^

Rodolphe Meidinger 06/04/2008 11:17


En effet, pendant les années de lycées les jeunes coréens travaillent énormément. Des journées de 10 à 12 heures ne sont pas exceptionnelles, parfois plus. De plus durant les années de lycée
beaucoup d'entre eux (pour ne pas dire presque tous) passent leurs vacances à étudier dans des boites privées. Ces trois années d'études secondaires sont déterminantes pour l'accès aux universités
les plus prestigieuses ou réputées. Les élèves subissent des pressions énormes de tous les cotés, malheureusement, les suicides sontrès fréquents. Alors, oui de ce point de vue, une fois les
concours d'admission aux universités réussis, les étudiants travaillent moins...  Pour ma part, je ne trouve pas une très grande différence en comparaison des étudiants d'autres pays avec
lesquels j'ai pu travailler.


Bédédazi 16/12/2007 10:31

Bonjour Yeon-su, Mi-na et Ji-min, Bravo pour votre article intéressant. Comme Héloïse, j'ai été plus intéressé par le papier toilette et la fourchette ! J'espère que beaucoup de candidats ont réussi et pourront entrer dans l'université de leur choix. Bédédazi.

Rodolphe Meidinger 12/04/2008 15:05





Heloise 13/12/2007 02:25

Felicitations encore une fois pour cet article tres interessant. Je ne connaissait pas la tradition du papier toilette et de la fourchette :)Tant de monde pour encourager les candidats, j'aurais bien aime devoir traverser une foule en delire lorsque j'ai passe mon baccalaureat en France ;)

Rodolphe Meidinger 12/04/2008 15:04





Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -