Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 07:10

Aujourd’hui, nous vous présentons la recette de « l’Oritang ». « Oritang » est une soupe de canard avec des légumes. Nous parlerons de l’effet de la viande de canard avant la présentation de la recette. Les canards ont de la graisse qui ne s’accumule pas dans nos corps, leur viande a beaucoup d’acides aminés nécessaires, beaucoup de vitamines et en plus, elle offre des minéraux qui sont importants. Alors, cette viande est très bonne pour nos corps.


Comment cuisiner « Oritang ».



Les ingrédients :

Un beau canard, 2 oignons, 4 gousses d’ails, 3 ciboules, 3 grandes cuillères de pâte de soja, un petit bol de farine de sésame, 2 piments verts et  autant de piments rouges, 1/2 botte de branches de colocase, une botte de feuilles de sésames, une botte de  filipendule commune, un peu de gingembre, un peu de poivre et un condiment de piment (piments séchés, ail et un peu de gingembre) que nous allons expliquer plus bas.


1. Comment préparer les ingrédients.

1) coupez le canard en morceaux et plongez le une première fois dans de l'eau bouillante une dizaine de minutes pour éliminer l'odeur du canard, il faudra changer l'eau pour la deuxième cuisson,
2) émincez grossièrement un oignon et coupez l’autre en deux,
3) lavez les feuilles de sésame et coupez les en lanières,
4) éfeuillez  la filipendule commune, laver la et couper les tige en tronçons d'environ 5cm à ( réserver pour le moment de servir),
5) lavez les piments verts et rouges et coupez les en biais,
6) faites bouillir des tiges de colocase et couper les en tronçons d'environ 5cm,
7) coupez les ciboules en tronçons de 5cm après les avoir lavées.


2. Comment faire le condiment de piment.

 1) lavez des piments séchés, retirer les queues,
 2) relaver les piments séchés sans des queues dans une passoire et essorez les,
 3) mélanger les avec les gousses d’ails et le gingembre,
 4) ces 3 ingrédients doivent être mélangés, concassés et passés au mixeur.

 

3. La manière de cuisiner Yung yang Oritang.
 
1) Remettez le canard d'un coup dans de l'eau en ébullition,
2) mettez des épices et les condiments ainsi que les tiges de colocasse bouillies dans la marmite sur le  feu.
3) Ajoutez 5ml d'huile de sesame, les  piments, l'oignon vert et les champignons (comme sur la photo ci-desous).
4) Epicez avec 1/2 petite cuillère de poivre noir.

5) Laissez cuire à feu moyen environ 30 minutes.
Assaisonnez le plat avec du sel selon votre gout. Avant de servir verser en pluie la farine de sésame et les feuilles
de filipendule commune, maintenant, il est temps d'apprécier votre repas.

 

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Min-ji et Seong-chan - dans Gastronomie
commenter cet article

Commentaires

Lee+Rony 26/05/2009 18:16

Je salive en lisant cette recette et regrette d'autant plus d'être absolument nul en cuisine ! Je devrais peut-être m'y mettre...

Minji et seongchan 29/05/2009 09:29


Non, ce n'est pas difficile, c'est facile. Surtout c'est très bon.
Essayez donc,


Olivier Picard 22/05/2009 17:29

Merci pour cette recette. Je me suis rendu compte que la colocasse ou plutôt la colacase est vendu en Europe sous le nom de Taro qui correspond à son rhisome. Sur vos excellentes photos on peut voir que les tiges coupées en rondelles sont en fait les racines. Je me posais la question s'il on ne pouvait pas remplacer la colocase par la pomme de terre ou la topinambourg ou la patate douce, puisqu'elle sert de liant au ragout... Pour la filipendule là j'avoue ne pas savoir où trouver cette belle plante, il faudra sans doute comme pour les feuilles de sésame sauvage portant en fait le nom de périlla coréen que je les fasse pousser sur mon balcon. Mais je crois autrement pouvoir tout trouver dans ma ville de Berlin... En tout cas cela m'a l'air d'être très trÈs bon... Merci encore Olivier

Minji 29/05/2009 09:49



Bonjour;

vous ne pouvez remplacer la colocase par la pomme de terre; car la pomme de terre contient trop de fécule, nous utilisons les tiges vertes du coloase et pas les racines.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -