Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 07:16

Introduction :

Nous pensons qu’il est difficile d’écrire en détail toute l'histoire de la Corée de 1953 à 2012 dans un seul article. Alors, nous n’allons mettre l'accent que sur les grands événements. Jusqu'à la cinquième République nous parlerons principalement de la démocratisation et à partir de la sixième République, nous aborderons les efforts pour la réunification du pays, mais aussi les fêtes et concours internationaux, l’économie et la politique.

 

Depuis la guerre de Corée, notre pays s’est saigné aux quatre veines pour sa démocratisation, en particulier jusqu'à la cinquième République (de 1948 à 1988) où beaucoup de gens ont versé leur sang.

 

La première République a vu la mise en place d’une dictature :

Le président Rhee Syngman a négligé les demandes du peuple. Dans cette situation, la côte du président a baissé. Finalement, lors des deuxièmes élections législatives, de nombreux députés des partis d'opposition ont été élus. Alors, en 1952, le président Rhee Syngman a modifié la Constitution pour instaurer un système d'élection présidentielle par suffrage direct. En 1954, il la modifie de nouveau pour pouvoir se représenter de manière illimitée.


이승만 초상화-copie-1

 

Le scandale des élections truquées du 15 mars :

Le 15 mars 1960, le président Rhee Syngman, qui craint la défaite, projette de truquer les élections de telle manière que lui-même et son candidat à la vice-présidence, Lee Gi-bung, soient réélus. Mais la plupart des gens n’admettent pas cette victoire, ce qui déclenche la révolution du 19 avril.

 

3.15 부정선거 투표모습-copie-1

3.15 부정선거 개표상황


La révolution du 19 avril :

Le président Rhee Syngman, au pouvoir depuis 12 ans, est remis en cause après les résultats du 15 mars. Des citoyens de la ville de Masan manifestent contre ces élections truquées. Les autorités tentent d’étouffer le mouvement contestataire à coups de fusils et par la violence. Le 11 avril 1960, Kim Ju-yeol, un lycéen, qui avait disparu lors de la  première manifestation, est retrouvé mort. Suite à cette découverte macabre, les citoyens s’emportent et lancent une deuxième manifestation. Puis, le 18 avril, les étudiants de l’université de Goryeo lisent à haute voix une déclaration pour le retour de la démocratie. Ils se rassemblent pour manifester à l’assemblée nationale. Ce mouvement est une fois de plus réprimé dans la violence. Dès le lendemain, le nombre des citoyens en colère augmente. Ils sont de plus en plus nombreux à participer aux manifestations. Le 25 avril, les professeurs des universités de Séoul rejoignent la contestation. Une fois de plus, le président Rhee Syngman fait appel aux forces armées mais le 26 avril, il finit par démissionner.

 

김주열열사

4.19 혁명모습


La deuxième République et le ministère de Jang Myeon :

La deuxième république est constituée le 12 août 1960. Yoon Bo-sun en est le président et Jang Myeon, le premier ministre. Le président n’a qu’une fonction symbolique, c’est le premier ministre qui mène de manière effective la politique du gouvernement. Cette république a donc un régime ministériel, un système bicaméral et aussi un plan quinquennal de développement économique créé pour donner de l'impulsion à l'économie. Mais la deuxième république s’écroule sous le putsch du 16 mai 1961.

 

윤보선-copie-8

장면-copie-1

 

La troisième République issue du putsch du 16 mai :

Le 16 mai 1961, le général de division Park Chung-hee conduit un putsch avec 250 officiers et 3500 soldats. Ils occupent les grands corps de l'État et fondent un comité militaire révolutionnaire. Par la suite ce comité devient le conseil supérieur du relèvement du pays. Puis, le gouvernement militaire révise la Constitution. Fin 1963, Park Chung-hee gagne les élections présidentielles ainsi que les législatives : la troisième République commence officiellement.

 

박정희와 군부세력-copie-1

박정희와 군부세력2

박정희-copie-2

 

 

La quatrième République et la réforme d’octobre (si-wol yusin ) :

Park Chung-hee promet de retourner à sa carrière militaire lorsque la stabilité politique sera revenue. Mais il renonce aux armes lorsqu’il est élu président de la République. Son ardent désir de politique se gonfle peu à peu et le 17 octobre 1972, il décrète des mesures politiques d’urgence de telle manière que toutes les institutions démocratiques sont suspendues. Le président arrive ainsi à construire un régime dictatorial.

 

10월 유신

 박정희-copie-7


L'assassinat du président du 26 octobre :

Le 16 octobre 1979, à Pusan et à Masan, le peuple s'oppose au dictateur. En vue d’étouffer cette révolte, le gouvernement proclame la loi martiale dans Pusan et promulgue un décret pour envoyer des troupes à Masan et à Changwon. Un conflit naît dans la classe dirigeante. Finalement, le chef du service des renseignements, Kim Jae-kyu, abat le président Park Chung-hee et Cha Ji-cheol, son garde du corps : le régime yusin s’écroule enfin.


김재규

 차지철-copie-1


La cinquième République, celle de la révolte de l’armée du 12 décembre :

À partir de l'assassinat du président, de nouvelles autorités militaires complotent pour prendre le pouvoir. Et puis, le 12 décembre 1979, elles enlèvent Jeong Seung-hwa, le chef d'état-major de l'armée de terre, parce qu’il s'oppose à Chun Doo-hwan, leur chef. Les nouvelles autorités militaires occupent le quartier général de l’armée de terre et le ministère de la Défense nationale. Le président Choi Kyu-ha désapprouve. Alors Chun Doo-hwan arrête Roh Jae-hyeon, le ministre de la Défense nationale, pour infléchir la position du président. Ce dernier consent au limogeage du chef d'état-major de l'armée de terre. Puis les nouvelles autorités militaires constituent le noyau d’autorité de la cinquième République.

 

전두환-copie-3

최규하-copie-10


Le mouvement de démocratisation de Gwang-ju du 18 mai :

Chun Doo-hwan et les nouvelles autorités militaires essayent de prolonger la dictature. Alors, plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent le 15 mai 1980 dans la gare de Séoul. En conséquence, le gouvernement annonce l’état de siège du pays. Le 18 mai, des citoyens et des étudiants manifestent, ce mouvement est violemment réprimé par l'armée. Le lendemain, le nombre de manifestants gonfle jusqu’à 5000 personnes et pousse l'armée à utiliser des blindés et à mettre la baïonnette au canon. Le 20 mai, 200 000 citoyens occupent l’hôtel de ville de Gwang-ju. Alors, les autorités militaires isolent la ville et tirent à vue sur les citoyens. Le 21 mai, des douzaines de personnes meurent et les gens sont exaspérés par cet événement. Les citoyens s’emparent des carabines de la police et de l’armée. Le 22 mai, l’hôtel de la province du Jeollanam-do est occupés par les manifestants. Mais, ce même jour, l'armée lance une attaque générale qui met fin au mouvement de démocratisation de Gwang-ju.

 

 

5.18 진압사진

5.18 희생자들-copie-1

 

La lutte de juin pour la démocratie :

La lutte de juin pour la démocratie a pour but d’abolir les prises de pouvoir sur le long terme. Le peuple demande un système d’élection présidentielle au suffrage direct et le renversement de la dictature. Environ 5 millions de personnes participent à la manifestation. Finalement, le président Chun Doo-hwan se plie aux exigences de la population. Cette manifestation a mis fin à la cinquième République. Une nouvelle ère démocratique débute le 10 juin 1987 et jusqu’à aujourd’hui, nous vivons sous ce régime.

 

6월항쟁

6월항쟁2

 

Le gouvernement de Roh Tae-woo et les Jeux olympiques de Séoul en 1988 :

Roh Tae-woo est élu président de la République au suffrage direct. Il prend le pouvoir la même année où les Jeux olympiques de Séoul ont lieu. La compétition acharnée des Jeux olympiques dure seize jours. La Corée obtient un excellent résultat en remportant 12 médailles d'or. Ensuite, la Corée du Sud et la Corée du Nord entrent aux Nations Unies en 1991.

 

노태우-copie-6

서울올림픽-copie-1

성화

 

Le gouvernement de Kim Young-sam :

Kim Young-sam devient président de la République en 1992. Il met à exécution une politique de réformes, dont l’éradication des fraudes de la cinquième République, la mise en vigueur d’un système nominatif de circulation monétaire et d’un système d'autonomie régionale. Mais, ses projets ne conduisent pas à de grands changements dans le domaine social. Et en plus, la crise financière survient dans la dernière période de sa présidence. Alors, l'économie de la Corée devient dépendante de la caisse de secours du FMI et les coréens ont du participer à l’effort national en donnant leur or.

 

김영삼-copie-5

 

Le gouvernement de Kim Dae-jung :

Le président Kim Dae-jung prend la direction du pays en 1998. C’est le premier président démocrate du pays. Et le tourisme vers le mont Geumgang, en Corée du Nord, commence en novembre de la même année. Ensuite, le premier sommet intercoréen est organisé le 15 juin 2000. La voie qui dessert Séoul à Sinuiju (zone industrielle Nord coréenne proche de la frontière avec le sud) est rouverte grâce à cet événement. A cette occasion, Le président Kim Dae-jung reçoit le prix Nobel de la paix. En 2002, la Corée et le Japon organisent ensemble la Coupe du Monde de football. Pour la première fois, la Corée va en quarts de finale. La fièvre de la Coupe du Monde gagne tout un peuple. Les supporters s’appellent les « diables rouges ».

 

김대중-copie-4

남북 공동선언

노벨상받는 김대중

 2002월드컵 심볼

꿈은 이루어진다


Le gouvernement de Roh Moo-hyun :

En 2003, le candidat Roh Moo-hyun gagne les élections présidentielles. Il fait des efforts pour un développement équilibré, l’indépendance politique de la police et du parquet, l'abolition des régionalismes et la prise en compte des citoyens résidant à l'étranger. Mais les problèmes persistants de son mandat sont le désordre de la politique éducative, l'affaiblissement de l’alliance entre la Corée du Sud et les États-Unis, ainsi que le problème du logement. En 2004, certains députés tentent de destituer le président. Mais le conseil constitutionnel rejette cette proposition de destitution.

 

노무현대통령

 

Le gouvernement de Lee Myung-bak  :

En 2008, Lee Myung-bak est élu président. En 2009, il fait exécuter un vaste projet fluvial concernant les quatre plus grands fleuves du pays. Mais ce projet est très critiqué pour des raisons écologiques et la négligence des travaux. Enfin, la même année, Roh Moo-hyun se suicide suite à des pressions politiques et judiciaires, puis quelques mois plus tard  Kim Dae-jung décède à son tour. La présidence de Lee Myung-bak va s'achever cette année, puisqu'en décembre prochain nous voterons pour un nouveau président. En Corée, les présidents ne peuvent effectuer qu'un seul mandat.

 

이명박-copie-9


 L’exposition internationale de Yeo-su  :

L’exposition vient d'ouvrir ses portes dans le port de Sin à Yeo-su sur la côte sud de notre pays. Cet évènement a commencé le 12 mai 2012, et se terminera le 12 août. 105 pays et organismes internationaux y participent. L’exposition tend à sensibiliser le public aux changements climatiques, au tarissement des ressources et à la destruction de l'environnement. Et puis, elle nous présente l'avenir de la mer, des sciences et des technologies marines. 8 étudiantes de notre département sont présentes au pavillon de la France. Elles sont hôtesses d'accueil et deux d'entre elles sont assistantes de direction.

 

여수엑스포-copie-2

여수엑스포 조감도-copie-2

 

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Yun young et Seok beom - dans Air du temps
commenter cet article

Commentaires

Mélanie MARIE 21/04/2016 17:41

Merci pour cet article! C'est un très bon résumé de l'histoire moderne coréenne. J'espère qu'on aura un autre résumé de l'histoire coréenne.
Bon courage aux étudiants.
Mél.

En français s'il vous plaît 04/05/2016 07:59

Bonjour, Marie! Je m'appelle Jiwon Kim. Etes-vous intéressée par l'histoire de la Corée? Un jour, nous ferons surement un autre article sur l'histoire de la Corée. Merci de lire nos articles! Bonne journée :)

Mpetit 13/09/2012 04:10


Un très bon blog, je suis contente d'avoir trouvé votre blog, j'en apprends beaucoup sur la corée, il est très bien fait et très clair. Bonne continuation :)

Yang Seok-beom 19/09/2012 05:46



Bonjour, Mpetit.


Merci pour votre commentaire.


Je suis curieux car vous vous intéressez à  la catégorie (culture, politique... de notre blog.)


Connaissez vous Gangnam-style?


Maintenant, Cette chanson se propage partout.


Je voudrais que vous écoutiez cette chanson, moi, je la trouve intéressqnte.


Au revoir.



laurence 10/06/2012 00:04


Bonjour, Yang seok-Beom,


Merci pour vos explications  .


J'ai été très contente d'avoir une réponse à ma question.


Merci.


laurence

Yang Seok-beom 17/06/2012 20:50



Bonjour Laurence.


Merci de votre
réponse.


En fait, la Corée n'est
pas très célèbre à l'étranger.
Je veux la rendre plus
célèbre par notre blog grâce auquel la Corée et la France communiquent.
J'aimerais que vous
continuiez à vous intéresser à notre blog ! Cependant, nous allons être en vacances alors le blog sera un peu moins vivant.
Au revoir.



Alicia149 07/06/2012 12:21


Merci beaucoup pour cet article très interessant et qui me permet d'en apprendre plus sur l'histoire coréenne.


 


La République et le suffrage direct sont reccent en Corée. Le pays s'est developpé et a connu de nombreux changement très rapidement. Dans certains point, cela me fait penser à l'histoire de la
France. Après la dictature et un président avec trop de pouvoir, c'est un régime d'Assemblée qui a été choisi plutôt avec un président surtout symbolique et avec peu de pouvoir. Sauf qu'en France
le régime avec un président ayant peu de pouvoir a duré beaucoup plus longtemps qu'en Corée. 


La vie politique coréenne a l'air d'avoir été assez intense durant ces 50 dernieres années. Mais globalement elle a "vite" trouvé une stabilité. En France, il a également fallu du temps pour
installer durablement la démocratie et République. 


En France, les élections présidentielles sont très importante. Notre président a un rôle important. Qu'en est il en Corée ? 


L'expo 2012 Yeosu Korea a l'air d'être une belle exposition. J'aurais aimé la visiter, mais je ne vais pas en Corée cette année. C'est bien que des étudiante en français y participe :)

Yang Seok-beom 13/06/2012 00:08



Bonjour Alicia


Tout d'abord, merci d'avoir lu notre article.


Bien sûr, maintenant, le président a un rôle important. Il a de l'influence sur tous les domaines : la politique, l' économie, la société etc...


Pour être honnête, je déteste le président qui est maintenant au pouvoir.


Après sa prise de poste, l'économie du pays a baissé..


Je sais que la France a élu un nouveau président.(Francois Hollande). Je serais curieux de savoir ce que le peuple pense de lui.


 


En juillet, je vais aller à l'expo 2012 Yeosu Korea. J'ai hâte d'y aller!


 


Au revoir.



laurence 31/05/2012 23:12


Encore un article vraiment intéressant.C'est précis et bien expliqué.



Voilà que je viens de penser à une question un peu en rapport: pourquoi le Won n'est-il  pas côté en bourse ? 


Qu'en est il de l'économie coréenne ?


Vous devez être fière d'avoir des étudiantes de votre école à l'expo universelle.J'ai quitté la Corée le 04 mai, j'ai vu des émissions à la télévision ,mais je regrette vraiment de n'avoir pu m'y
rendre.


Merci encore.

Yang Seok-beom 07/06/2012 15:11



Bonjour Laurence.


Je suis Yang Seok-beom.


L'économie de la Corée s'est développée très rapidement. Après la guerre de Corée, l'agriculture constituait une large part de
l'économie; ainsi, les conditions économiques ont progressé du fait des profits exceptionnels lors de la guerre du Vietnam. De 1962 à 1981, le gouvernement coréen a exécuté des plans quinquennaux
économiques et l'économie a progressé à une grande vitesse. Mais, dans les années 1990, il y a eu la crise des taux de change et en 1997, le gouvernement coréen a dû demander de l'aide au FMI.
Cependant, en 2001, la Corée du Sud a pu rembourser sa dette au FMI. Maintenant, la Corée du Sud est au septième rang mondial pour les exportations.


La bourse de la Corée du Sud a fait son ouverture en mars 1956. Maintenant, la montant global des valeurs cotées en bourse est de 1100
mille milliards de wons.


Nous sommes très fiers des étudiantes de notre département qui travaillent au pavillon de la France, et bientôt j'irai moi-même à l'exposition internationale.


J'espère que ce commentaire vous sera utile.


Au revoir.


 



Sonia 31/05/2012 15:19


J'ai encore appris pleins de choses sur la Corée du Sud ! merci~ à l'école en France, on apprend pas du tout l'histoire de la Corée... malheureusement je ne peux pas aller voir l'expo Yeosu même
si j'aurai vraiment aimé ! J'éspere aussi qu'on aura un petit article dessus ;)

Yang Seok-beom 07/06/2012 15:08




Bonjour Sonia.


Si j'ai pu t'informer sur l'histoire de la Corée du Sud, alors je suis satisfait. Je sais que les Français ne connaissent pas bien mon
pays, mais je souhaiterais qu'ils en apprennent plus à travers notre blog. Les étudiantes de notre département qui travaillent actuellement au pavillon de la France vont écrire  un article
sur l'exposition internationale de Yeosu à la rentrée prochaine, en septembre.


Au revoir.



Xavier 31/05/2012 09:54


Bonjour,


bravo pour ce résumé en français, très instructif. Cependant, peut-être auriez-vous dû préciser qu'il s'agit de l'histoire de la Corée du Sud uniquement. La Corée du Nord existe aussi et a une
histoire différente (je précise que je ne suis pas Coréen du Nord). Bonne continuation !

Yang Seok-beom 13/06/2012 00:07



Bonjour Xavier.


Merci de votre réponse.


En fait, je ne connais beaucoup de choses sur la Corée du Nord. Bien sûr, j'ai appris des choses sur le pays, mais l'école ne nous informe pas en détail à se sujet. J'ai cherché des informations
pour vous mais je n'ai que peu de temps car nous en sommes en période d'examens. J'écrirai sûrement un article sur la Corée du Nord plus tard, mais je peux vous donner en lien ces deux petits
articles pour l'instant:


Deux visages de la Corée du
Nord


La Corée du Nord puissance
nucléaire


Au revoir!



Jack 31/05/2012 07:43


Politiquement vous n'avez pas eu de chance meme si en France hypocritement on vous dira que cela va bien ;)


Dommage que je ne puisses pas venir à l'expo 2012 YEOSU KOREA, j'espere que vous ferez un article dessus !


Bien à vous

Rodolphe Meidinger 18/06/2012 08:38



 C'est déjà les vacances  ...
Les étudiants sont partis vers d'autres horizons, d'autres projets ... Ils ne répondront plus , je pense, aux
commentaire du blog ... Nous reprendrons nos activités en septembre prochain avec de nouveau étudiants  (pour
certains) et de nouveaux articles. 



Franck Barbin 31/05/2012 06:04


Un bon résumé de l'histoire coréenne contemporaine. Félicitations !

KIM Yun-young 12/06/2012 17:32



Bonjour,
Frank!


Merci
beaucoup d'avoir eu de la curiosité pour notre article.


Je vous
présenterai quelque chose de Corée.


Lisez
continuez à lire toujours fidèlesment nos à notre articles. ^^


 



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -