Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 08:47

 

Les taureaux de combats

  Les taureaux de combats sont une catégorie de taureaux, qui est élevé pour faire des combats. Les taureaux de combats sont plus gros que les bœufs de boucherie coréens. Mais les taureaux de combats sont moins agiles que les bœufs.


11

http://www.xn--hq1bj5xh5aw0hv6i.kr/


Les combats de taureaux sont un jeu traditionnel de Corée. Les taureaux de chaque ville se rencontrent lors de compétitions. On ne sait pas exactement depuis quand les combats de taureaux existent, parce qu'il n'y a pas de documents. Mais on peut supposer qu'ils ont commencé à apparaître avec la culture agricole. Les paysans propriétaires de taureaux s'amusaient  en organisant des combats. De plus en plus, les combats de taureaux ont pris de l'importance. On organisait beaucoup de combats, ainsi l'honneur d'une famille, d'un clan ou d'un village était mis en jeu. Traditionnellement, le village perdant devait appeler le village gagnant, "le village du frère aîné" (형님마을), jusqu'au combat suivant.

 

 

 

01.jpg

http://www.xn--hq1bj5xh5aw0hv6i.kr/ 

 

 

Quand la Corée du Sud a été dominée par le japon, le Japon a tenté de faire disparaître ce jeu parce qu'il voulait empêcher la coopération et la solidarité de notre peuple. Mais après l'indépendance, ce jeu est réapparu et il c'est un jeu traditionnel depuis 1970. A l'origine, les compétitions de combat de taureaux étaient organisées dans la région de Gyeongsang-do dans la ville de Yeong-nam.

 

 

 


Depuis 1990, entre le 1er mars (jour de l'indépendance de la Corée) et Chuseok (fête des moissons le 15 du huitième mois lunaire-proche d'octobre), il se déroule beaucoup de compétitions dans différents régions de Corée du Sud (Gyeongsangnam-do, Gangwon-do, ce jeu traditionnel est très pratiqué dans la région de Gyeongsangbuk-do cheong do-gun)

 

Les taureaux de combat coréens sont différents des taureaux de combat occidentaux (que l'on voit par exemple en Espagne). Normalement, les taureaux de Corée du Sud sont doux et gentils, c'est pour quoi les combats ne sont pas violents. Mais avant le combat, les gens font boire du soju aux taureaux et les excite. Les taureaux dociles changent et deviennent sauvages. Le combat devient plus intéressant et agréable à suivre. Il y a plus d'enjeux. Avant de commencer le combat, les éleveurs préparent les taureaux et les conduisent dans une arène. Sur le sable, les taureaux se sont face l'un à l'autre, les taureaux se mettent tête contre tête et se donnent des coups de cornes. La partie est finie quand l'un des deux taureaux met un genou à terre, quand l'un des deux est épuisé ou quand l'un des deux refuse de combattre.

 

07.jpg

 http://www.xn--hq1bj5xh5aw0hv6i.kr/ 

 

Les règles de match

Les taureaux qui participent aux matchs s'affrontent suivant leur catégorie de poids. L'espèce "Kap" () pèse plus de 741kg, l'espèce "Eul" () entre 651kg et 740kg et l'espèce "Byeong" () entre 580kg et 650kg. Quand le match commence, si le taureau ne veut pas disputer le match, qu'il s'enfuit du terrain, ou qu'il ne fait pas face à l'adversaire, il est vaincu. Il n'y a pas de limite de temps. Le match continue jusqu'à qu'un des  taureaux soit vaincu. Mais il est possible que l'arbitre change les règles avec son jugement. Les membres du jury sont formés de 3 personnes. Les maîtres des taureaux qui se trouvent juste à coté de leur bête doit obéir aux instructions des membres du jury. Les membres du jury classent les taureaux suivant leur catégorie. Si un maître du taureau empêche le match, l'arbitre peut donner l'ordre d'expulsion au maître du taureau. Quand le match commence, plus personne ne peut entrer sur le terrain. Le maître du taureau peut présenter une objection à la décision d'arbitrage. Mais il doit suivre les décisions de l'arbitrage. Un participant qui injure ou est violent avec un autre participant pendant le match est disqualifié.

 02.jpg

http://www.xn--hq1bj5xh5aw0hv6i.kr/

 

Ce sport est surtout regardé par des personnes agées, les grands pères. Lors de ces combats, certaines personnes jouent de l'argent. Les paris sont très répendus. Mais on ne gagne pas énormément d'argent, et seulement de petites sommes sont mises en jeu.

 

Moi, Dae-ho, je n'ai jamais vu en vrai de combat. Je regarde parfois à la télévision ou sur internet. J'aime bien c'est un peu violent. Je voudrais voir un match en réalité.

 

Moi, Hyun-jin, je n'ai jamais assisté à un combat. J'en ai déjà vu à la télévision mais je déteste. J'ai de la pitié pour les animaux. C'est cruel. Les taureaux ne veulent pas combatre. On les forces. Je voudrais que l'on arrête de pratiquer ce sport.

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Dae-ho & Hyun-jin - dans Patrimoine et Traditions
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -