Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 08:17

            Hwang Jang-yop est né dans la commune de Gangdong, dans la province du Pyeongan, en Corée du Nord.

Après des études au Japon, en 1946, le jeune Hwang a décidé de rejoindre le parti des travailleurs nord-coréens. Après de nouvelles études de philosophie à Moscou, il est devenu professeur à l’université Kim Il-sung à Pyongyang. Il était directeur adjoint du département de la propagande au sein du Parti des travailleurs en 1959. Il a aussi dirigé l’université Kim Il-sung à partir de 1965. Il a occupé ensuite d’autres fonctions majeures au sein du régime communiste, notamment secrétaire du Parti des travailleurs en charge de l’idéologie. Etant devenu l’un des principaux théoriciens de l’idéologie nationale nord-coréenne, il a occupé un rôle central dans la développement et la mise en place de la théorie du « Juche ». Cette théorie dit que la nation repose sur une société, une autonomie nationale et une autosuffisance, sans classe sociale. Cela a contribué ainsi largement à faire que le régime de la Corée du Nord soit fermée au monde. Entre 1972 et 1983, il a été président de l’Assemblée populaire suprême nord-coréenne.

.

  ---1.jpg

Mais, en 1997, aprés sa défection, il profite d’une escale en Chine pour se réfugier à l’Ambassade de Corée du Sud et demander l’asile politique. Cette défection qui a l’effet d’une bombe montre que le régime communiste s’est éloigné de ses idéaux. Plus tard, Hwang a déclaré que le régime communiste nord-coréen s’écroulera. Il a depuis affirmé son soutien à l'unification menée par le Sud.

Il clamait que l’idéologie du « Juche » divergeait complètement d’une dictature centrée par un seul homme et la transmission héréditaire du Pouvoir.

  1270119666_8000435569_20100402.jpg

Face à cela, La Corée du Nord a choisi de réagir par la violence et la répression. Plusieurs espions ont été envoyé en Corée du Sud parce qu'ils voulaient l’éliminer. Au Nord, plusieurs de ses proches ont disparu ou ont été envoyés en prisons.

 

Le 10 octobre 2010, le plus grand personnage du régime nord-coréen à avoir fait une défection en Corée du Sud, Hwang Jang-yop, est mort à son domicile de Séoul. Il avait 87 ans. Ce qui est Extraordinaire, c'est que la date de son décès correspond à la période de transmission héréditaire du Pouvoir de Kim Jong-il à son fils Kim Jong-un et à l’anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs nord-coréens.

 

Nous pensons que Hwang Jang-yop était une bonne personne. Il a beaucoup fait pour l'unification des deux Corées.

Partager cet article

Repost 0
Article publié par : Young-seon, Su-jin - dans Célébrités
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -