Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

En septembre 2010, un petit recueil de contes intitulé : "Le voyage de Simcheong et autres contes de Corée" a paru aux éditions Elytis.

 

couvcontescoree0

 

Cette publication a vu jour grâce à un travail pédagogique que j'ai mené avec des étudiants de 2° année de l'Université Nationale de Chungbuk en Corée du sud.

 

Plusieurs collègues m'ont demandé comment j'avais procédé  pour obtenir ce résultat. Voilà donc la démarche que j'ai suivi :

J'ai proposé aux étudiants une démarche de projet. Par groupe de 2 à 3, ( exceptionnellement  4 car je préfère les groupes restreints), ils devaient réaliser une présentation PPT (diaporama powerpoint) en 16 diapositives d'un conte populaire traditionnel de leur pays. Le travail s'est étalé sur environ un peu plus d'un demi-semestre avec des rendus (soumis à ma correction et à évaluation) hebdomadaires ou par quinzaine en fonction du calendrier des étudiants (exam) et de la charge de travail demandé.

Voilà en détail les différentes étapes : 
 
  • 1- Constitution des groupes de 2 ou 3 personnes et choix d'un conte populaire négocié avec les autres groupes pour ne pas avoir de doublon.

 

  • 2- Séquençage du conte en langue maternelle, en 16 parties. Je demande aux étudiants de prendre 16 pages A4, de réaliser au brouillon sur ces pages la progression de l'histoire sous forme de croquis. Ils l'écrivent en langue maternelle mais doivent aussi donner des indications en Français (sur les personnages, les lieux, la chronologie des évènements sans entrer dans les détails). Je m'assure déjà à ce stade de la cohérence du récit. Si je ne comprends pas je discute avec le groupe pour avoir des clarifications et le guider si nécessaire.

 

  • 3- Rédaction en français au brouillon de la narration et des dialogues des personnages du conte. Je procède de une à trois corrections en fonction de la qualité du travail rendu. l'objectif étant de faire réfléchir les apprenants 1) sur la cohérence de leur récit, 2) sur les aspects grammaticaux et orthographiques.

 

  • Réalisation de 16 dessins sur 16 feuilles A4, à partir des premières esquisses et du travail d'écriture pour mettre en valeur le récit.

 

  • 4- Scan des images, rédaction sur 16 diapositives de la narration et des dialogues. Je procède à des corrections, jusqu'à ce que l'ensemble soit correct. En général deux suffises, à ce stade ce sont surtout des erreurs de frappe ou de recopiage de leur brouillon.

 

  • 5- Enregistrement de la narration et des dialogues (à l'aide de l'option narration). Je procède ici à des corrections de la diction, de l'intonation, du rythme et de la phonétique (j'emploie des codes couleurs pour surligner les erreurs et j'utilise la fonction commentaire pour décrire les erreurs.
 
En général je procède à deux corrections phonétiques avant l'évaluation finale.) 
Pour l'évaluation, j'ai procédé comme pour un contrôle continu. Chaque rendu important donne lieu à une évaluation donc à une note à savoir :
- brouillon des esquisses et des grandes lignes
- 1° rendu sur papier (rédaction des narrations et des dialogues)
- 2° rendu sur papier (rédaction des narrations et des dialogues)
- cohérence des images dessinées par rapport au récit (je ne tiens pas compte de la qualité graphique des dessins réalisés)
- 1° rendu ppt (rédaction des narrations et des dialogues)
- 2° rendu ppt (rédaction des narrations et des dialogues)
- 1° enregistrement vocal
- 2° enregistrement vocal
Au final les étudiants m'ont donné des histoires bien montées, et un travail très soigné. Pour s'en rendre compte, je vous invite à voir celles que j'ai converties en vidéo et que j'ai postées sur ce blog. Vous trouverez les liens sur la page de présentation du livre
Ensuite, à partir de ces trames, j'ai réécrit les contes pour qu'ils soient réellement accessibles et présentables au lectorat francophone, (en les complétant lorsque cela était nécessaire). J'ai mis alors à contribution mes collègues et amis. Il m'a fallu trois semestres pour collecter l'ensemble des contes de ce recueil avec des effectifs de 15 à 20 personnes en classe.

 

Enfin j'ai demandé à l'éditeur d'indiquer pour chaque conte les noms des étudiants. Cerise sur le gâteau, tous ceux qui ont participé à ce projet sont extrêmement fiers de voir leur nom dans un bouquin édité en France. Et, ils peuvent  dès à présent mentionner cet ouvrage dans leur portfolio. 

Partager cette page

Repost 0
Article publié par :
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -